Du dépistage à la sécurité
Le dépistage de la violence familiale peut mener à une divulgation. N’oubliez pas, il s’agit peut-être de la première fois que votre cliente a su samment confiance en quelqu’un pour parler de ce qu’elle vit ou a vécu.

Vous pouvez proposer à votre cliente plusieurs outils pour créer un plan de sécurité. Le Service public d’éducation et d’information juridiques du Nouveau-Brunswick (2017) propose par exemple un outil que vous pouvez consulter. Il s’agit d’un guide complet qui aide les femmes à assurer leur sécurité lorsqu’elles vivent ou quittent une relation abusive.

Après une divulgation, votre travail consiste à: 
  • reconnaître son expérience et à souligner le courage qu’il a fallu pour parler avec vous ;
  • déterminer ses besoins immédiats en matière de sécurité ;
  • diriger la personne vers des services de prise en charge des victimes de violence familiale ou des services juridiques ;
  • lui montrer qu’elle peut vous parler en toute sécurité et qu’elle peut communiquer avec vous à tout moment ;
  • la diriger vers des services de prise en charge des victimes de violence familiale, ce qui est la chose la plus importante pour sa sécurité.

Il peut s’agir, dans votre région, de services de proximité liés à la violence familiale et aux agressions sexuelles ainsi que de services de transition et de soutien d’urgence et de deuxième phase.

Les intervenants en matière de violence familiale sont les mieux placés pour discuter de l’élaboration de plans de sécurité; ils peuvent de plus assurer un suivi continu auprès des clientes à mesure que leur sécurité évolue.
footer home people

Trousse à outils pour les traumatismes liés à la maltraitance

Guide à l’intention des professionnels des dépendances, de la santé mentale et des soins primaires
footer logo status women canadafooter logo canadafooter logo beausejourfooter logo couleur